L’équipe

Sophie Pardigon

Directrice – Éducatrice 6-12 ans

La découverte de la pédagogie Montessori

J’ai découvert la pédagogie Montessori au cours de mes études en sciences de l’éducation pendant que je suivais le cursus traditionnel pour devenir professeur de français dans le secondaire, profession que j’exerce depuis 2007 après avoir obtenu mon CAPES de lettres modernes et mon MASTER 2 de recherche en lettres modernes, spécialité littérature médiévale. Les années ont passé et avec ma grossesse et les questionnements existentiels qui l’ont accompagnée, il m’est apparu clairement que c’était une philosophie de vie, une façon d’appréhender l’enfant qui nous correspondait à mon mari et à moi-même. J’ai alors sauté le pas et décidé de me former à cette pédagogie que je trouve extraordinaire. Depuis plus de quatre ans je suis différentes formations : dans un premier temps, avec l’école nomade de Papachapito, où j’ai fait des rencontres humaines exceptionnelles et très enrichissantes. Ensuite, avec le centre de formation La Source – Aide à la Vie, afin de renforcer, compléter mes découvertes et apprentissages ; et enfin avec le centre de formation En terre d’enfance et Marie-Hélène Barbier, formatrice à l’association “Aide moi à faire seul”. Parallèlement, j’ai suivi différents ateliers de communication bienveillante : Faber & Mazlish et ESPERE, méthode de communication élaborée par Jacques Salomé.

Pourquoi ouvrir une école ? 

Je me suis ensuite renseignée sur les écoles Montessori autour de Sain Bel, dans l’optique d’y inscrire mes filles. Il n’y en avait pas. Mon congé parental arrivant à sa fin je me suis rendue compte que je voulais passer encore plus de temps avec elles. Nous avons alors envisagé l’Instruction En Famille mais j’adore être dans une classe, et je savais que ça me manquerait également. Afin de mettre en adéquation mes aspirations professionnelles et personnelles, je me suis lancée dans cette folle aventure: la création d’une école alternative.

Audrey Masnik Barcelo

Educatrice bilingue Montessori 3-6 ans

Travaillant dans un premier temps dans le tourisme d’affaires, j’ai vécu plusieurs années aux Etats-Unis. De cette expérience, j’ai non seulement ramené mon mari avec lequel j’ai maintenant deux enfants : un garçon de 9 ans et une fille de 6 ans mais aussi l’envie de transmettre cette langue anglaise que j’affectionne particulièrement.

J’ai alors entamé une reconversion professionnelle à la suite d’un constat que j’ai pu faire grâce à mes enfants. En effet, très peu de leurs amis avaient accès à la langue anglaise, j’ai donc animé plusieurs ateliers pour faire découvrir l’anglais à différents petits groupes d’enfants. Parallèlement, j’ai suivi une formation pour être assistante maternelle et les enfants que l’on  m’a confiés étaient en immersion car je leur parlais exclusivement en anglais.

J’ai découvert le projet de Sophie lorsqu’elle faisait son étude de marché dans la région. J’ai tout de suite adhéré au projet et me suis donc penchée sur la pédagogie Montessori qui pour moi apporte de très nombreuses réponses aux questions que je me posais en tant que maman, assistante maternelle et enseignante d’anglais. Le stage que j’ai effectué au sein de l’école n’a fait que confirmer mes lectures. J’ai donc suivi la formation proposée par le centre de formation La Source – Aide à la Vie, puis j’ai entamé les cycles de formation de Marie-Hélène Barbier, formatrice à l’association “Aide moi à faire seul”. Tout comme Sophie, j’ai également suivi différents ateliers de communication bienveillante, notamment une initiation à ESPERE, méthode de communication élaborée par Jacques Salomé.

Je suis très heureuse de rejoindre l’équipe éducative de l’école, j’espère apporter aux enfants la bonne humeur, la joie de vivre et la bienveillance qui me caractérise mais aussi échanger avec eux en anglais le plus souvent possible.

Angélique Dumontet

Assistante Montessori dans l’environnement préparé 3-6 ans

Après des études de stylisme, ma vie professionnelle a commencé dans ce domaine. Puis ma vie familiale prenant un nouveau tournant, j’ai développé mon auto-entreprise de créatrice textile tout en ayant en parallèle un emploi de vendeuse en P.A.P féminin.

Deux enfants plus tard et après un congé parental de deux ans, les horaires de vendeuse ne correspondaient plus à mon mode de vie, j’ai donc réfléchi à une reconversion.

J’ai pu faire mes preuves dans le domaine de l’enfance en encadrant des enfants de maternelle et de primaire, et en proposant des animations en centre aéré et TAP, dans plusieurs écoles. J’ai toujours aimé le contact avec les enfants. Le poste d’assistante Montessori est donc l’opportunité pour moi de continuer dans cette voie d’autant que je partage les valeurs de cette pédagogie passionnante.

Je serai dans la classe avec Audrey pour mettre en pratique tout ce que j’apprends en formation d’assistante Montessori avec Caroline Dallo éducatrice AMI 6-12 ans et traductrice des formations AMI assistante 3-6 ans et éducateur 6-12 ans.

Cette formation de 50h, prévue sur 11 semaines en semi-présentiel, me permet une étude théorique approfondie de l’enfant et du rôle essentiel de l’assistante au sein d’une classe Montessori. Toujours dans le cadre de cette formation, je suis suivie tout au long de l’année pour de l’analyse de situations spécifiques ou quotidiennes. Je pourrai également mettre en pratique ce que nous avons appris en formation à la Communication Non Violente, avec Audrey et Sophie, formation dispensée par une formatrice certifiée de Déclic Education CNV. Je suis ravie de rejoindre cette équipe dynamique et j’espère pouvoir apporter aux enfants ma bonne humeur. En intégrant l’envol des petits curieux, je continuerai à me perfectionner et me former pour les accompagner.

Bénédicte Broyer Besson

Ateliers Montessori

Après avoir obtenu un diplôme de Master II en Management International, j’ai débuté ma vie professionnelle dans le domaine de l’événementiel puis bancaire. Au cours de mes 5 année d’études, j’ai eu la chance de voyager plusieurs mois en Amérique du Sud et en Australie, perfectionnant ainsi mon mon anglais et mon espagnol. 

En 2015, lorsque ma fille est née, nous avons convenu avec mon conjoint qu’il était important que nous puissions lui consacrer un maximum de temps. J’ai donc pris la décision d’arrêter de travailler. 

Je me suis alors intéressée à l’éducation et c’est ainsi que j’ai découvert la pédagogie montessori. Au travers ces différents ouvrages, j’ai pu reconnaître des valeurs, des croyances que j’affectionnais particulièrement. 

Tout d’abord dans un objectif personnel, j’ai effectué des journées de formation avec le centre “Montessori du 47”. Au fil de ces formations, l’idée d’une reconversion professionnelle est apparue. 

C’est ainsi que je me suis inscrite à une formation annuelle, avec le centre “Apprendre Montessori” afin de devenir éducatrice Montessori 3-6 ans. Cette formation m’a permis d’assister une éducatrice durant une année scolaire. 

Aujourd’hui, je suis ravie et fière d’intégrer l’envol de petits curieux. Je serai présente à  l’école tous les mercredis afin de proposer aux enfants des ateliers Montessori. J’animerai également des semaines de stage thématique durant les vacances scolaires.

Marie-Hélène Barbier

Formatrice Montessori, Ressources Montessori

Professeur de lettres classiques depuis 1994, j’ai toujours souhaité enseigner dans une relation de confiance avec les enfants, leur donner envie d’apprendre, cultiver leur enthousiasme. Je rêvais d’un établissement où il n’y aurait pas besoin de punitions, où les enfants apprendraient spontanément, juste guidés par les adultes et réussiraient. A la naissance de mes enfants, je m’intéresse encore plus aux questions d’éducation et de communication. Je découvre la Communication Non Violente par le biais des ouvrages de Thomas Gordon puis de Marshall Rosenberg et d’Adel Faber et Elaine Mazlich.
C’est en 2007, alors que mes filles ont 2 ans et demi et 6 mois, que je rencontre par hasard la pédagogie Montessori. D’abord intéressée pour mes collégiens, je réalise vite l’intérêt de commencer cette approche dès la petite enfance. A l’époque, il n’y a que peu d’informations sur le net mais je dévore les livres de Maria Montessori et celui de Tim Seldin, seul disponible à l’époque et j’essaie de mettre en pratique avec mes enfants. Convaincue par la méthode, je commence à m’y former en 2008 auprès d’Yvette Pons à l’association La Source. Tout en suivant ma formation, je ne cesse d’approfondir par mon expérience auprès de mes enfants, mes lectures notamment dans le monde Montessori anglo-saxon et mes échanges avec d’autres montessoriens en France.Enthousiaste, je partage mes mises en pratique avec mes enfants dans un blog, Journal Montessori, qui devient vite très lu. Auto-entrepreneur, j’accueille à mon domicile de plus en plus d’enfants pour des ateliers d’éveil ou des séances de soutien, notamment auprès d’enfants porteurs de handicap. En parallèle, avec un groupe de parents, je prépare l’ouverture d’une école Montessori à Angers.L’école Montessori d’Angers ouvre en 2011. J’y assure la supervision pédagogique et prends en charge l’ambiance des 6-12 ans. Pour faire partager cette aventure avec une nouvelle tranche d’âge, j’ouvre le blog Montessori avec les 6-12 ans. Cette belle aventure a duré 4 ans, pendant lesquels j’ai toujours eu à cœur de faire partager l’esprit et le fonctionnement de la pédagogie Montessori. Outre l’accueil de très nombreux stagiaires, je commence à proposer des conférences de 2 jours pour faire connaître la pédagogie pour les 3-6 ans et même les 6-12 ans. Le public qui y assiste, essentiellement constitué d’enseignant du public et du privé, m’incite à proposer de réelles sessions de formations. J’ai donc rejoins la SCOP d’entrepeneurs “A 2 et plus entreprendre” qui a été référencée en septembre 2017 dans le Datadock qui centralise les Organismes de Formation répondant aux 21 critères de qualité permettant de prétendre au financement par les OPCA.
J’interviens régulièrement à l’école comme observatrice dans les deux classes afin d’aider les éducatrices, qui ont suivi mes formations, à analyser leurs pratiques pédagogiques.

Nathalie Decoppet

Orthophoniste – Docteur en Neuropsychologie – Thérapeute Psycho-corporel en Psychologie Biodynamique

Mon approche des troubles du langage, de la communication et des apprentissages s’inscrit dans une perspective systémique, où l’enfant, ses parents et son milieu éducatif sont considérés à part égale.

Dans ma conception, le rôle premier de l’orthophoniste est celui de facilitateur. Le praticien met ses connaissances, son savoir faire, et son expérience au service de l’enfant, qui est simplement accueilli tel qu’il est. L’intention n’est pas de “normer” l’enfant, ni de “réparer” un dysfonctionnement, mais bien de lui apporter un soutien bienveillant pour le rendre disponible aux apprentissages, dans le respect de son rythme et de son fonctionnement personnel. Cela implique naturellement des échanges réguliers avec la famille et l’équipe éducative, pour créer une dynamique cohérente, assurant une continuité dans la mise en œuvre des logiques et des supports d’apprentissage.

Ma formation de thérapeute me permet également de prendre en compte de l’évolution du processus de l’enfant au cours du travail, ou d’accompagner individuellement les parents qui ont besoin d’un espace dédié pour traverser certaines périodes critiques.

Je pourrais intervenir, en fonction des besoins de l’équipe pédagogique, comme observatrice dans les deux classes afin de les aider à cerner d’éventuelles problématiques liées aux apprentissages et/ou alors, à faciliter leur travail d’approche individuelle des enfants.

Sandrine Durand

Graphothérapeute – Rééducateur de l’écriture – Techniques de gestion des émotions

L’écriture à travers ses fonctions variées (communication, représentation personnelle, culturelle, instrumentale, etc.) est aussi une représentation de
la dynamique et des contraintes, internes et externes, liées à l’individu.

Cet équilibre complexe et fragile est englobé dans une systémique qui m’a toujours fascinée.

Après des études supérieures (un BTS Assistante de Direction suivi d’un diplôme d’Attachée de Direction), j’ai commencé ma carrière en tant qu’Attachée de Direction dans un groupe industriel d’envergure internationale de 2000 personnes, tout en poursuivant des études sur le geste d’écriture.

J’ai suivi 3 années de graphologie puis 2 années en graphothérapie avec le GGRE (Groupement des Graphothérapeutes Rééducateur de l’écriture). Le GGRE est un organisme reconnu par le Rectorat de Paris.

Je rédige actuellement un mémoire sur la rééducation d’enfants dont l’écriture est dysgraphique et je développe une problématique orientée sur la dyslexie. Dans le cadre de cette problématique, je travaille sur l’élaboration d’un programme de remédiation neuropsychomotrice pour une amélioration mesurable de la lecture et de l’écriture.

Mais n’oublions pas nos émotions ! Le geste d’écrire est également considérablement impacté par nos émotions. Pour venir en aide aux personnes qui ont des difficultés émotionnelles, j’ai passé une habilitation de praticienne TIPI (Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes) et je suis un cursus en PBA : Psycho Bio Acupressure, pour libérer des blocages émotionnels.

C’est donc tout naturellement que j’ai contacté l’école Montessori, L’envol des Petits Curieux, car j’ai été sensible à l’accompagnement bienveillant qui est leur credo et que je considère comme une composante indispensable de nos missions respectives.

Je peux intervenir lorsqu’un enfant rencontre des difficultés spécifiques de même que dans le cadre de réunions de travail dont les thèmes peuvent être plus généraux.